Éthique, ML/DL, Vision

Comment le fisc français utilise l’intelligence artificielle pour détecter les piscines illégales

Ces derniers temps je me suis mis à scaner toutes les applications possibles de la computer vision, et j’en découvre de nouvelles...

Écrit par Ilyes Talbi · 1 min lecture >
Comment le fisc français utilise l'intelligence artificielle pour détecter les piscines illégales

Ces derniers temps je me suis mis à scaner toutes les applications possibles de la computer vision, et j’en découvre de nouvelles tous les jours. Certaines sont vraiment insolites!

J’ai découvert par exemple que le fisc français utilisait, depuis septembre 2021, une intelligence artificielle pour détecter les piscines non-déclarées.

Comment le fisc français utilise l'intelligence artificielle pour détecter les piscines illégales

Capgemini et… Google, derrières le projet

Le projet a été mis en place dans le cadre d’un partenariat avec Capgemini et Google. L’IA développée permet de détecter automatiquement les piscines via des images satellitaires. Avec cette technique on peut mesurer les surfaces des piscines avec précision. Le fisc peut ainsi détecter les fraudes en comparant ce que le propriétaire a déclaré avec ce que le modèle a détecté.

Cette comparaison est vérifiée par un agent, qui va au passage vérifier si la détection est bonne ou pas. L’IA pourrait facilement confondre une simple bâche bleue avec une piscine ou détecter une piscine hors-sol.

Depuis sa mise en place, le dispositif a permis de détecter 12 000 piscines non-déclarées en région Provence.

La segmentation d’images satellitaires

C’est la technique de segmentation d’images que je vous présentais il y a quelques temps, qui est utilisée ici. Elle permet de détecter les piscines en utilisant les images satellitaires, et mesure leurs dimensions grâce à des techniques géométriques.

La facteur qui sera le plus discriminant pour le modèle sera la couleur bleue de la piscine. Ce qui rend le modèle inutilisable dans de nombreuses situations. Par exemple, il sera facile de contourner le système en camouflant sa piscine (désolé pour vous si vous avez fait fortune dans le bitcoin et que votre piscine est trop grosse…).

Quid de l’aspect éthique ?

Même si initialement cette technologie semble être une bonne idée qui vise à sanctionner les fraudeurs, elle soulève plusieurs questions d’ordre éthique. D’abord, niveau vis-à-vis vous risquez d’être pas mal exposés 😅, surtout avec les améliorations continues des systèmes de surveillances satellitaires.

Par ailleurs, la collaboration entre Capgemini et l’état sur ces questions est compréhensible, mais pourquoi fournir encore plus de données à Google qui sait déjà pas mal de choses sur nous ?

D’ailleurs avec les cookies qu’on accepte à longueur de journée je suis sur qu’ils savent déjà qui a une piscine.

Comment le fisc français utilise l'intelligence artificielle pour détecter les piscines illégales
Infographie : voici ce que Google sait sur vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *