Applications, Santé

Déconfinement : le rôle de l’intelligence artificielle dans le maintien de la distanciation sociale

Le confinement est une solution qui a démontré son efficacité dans la lutte contre la propagation des épidémies, mais, elle reste toujours...

Écrit par Dr. Rajae Ghanimi · 5 min lecture >
Déconfinement : le rôle de l’intelligence artificielle dans le maintien de la distanciation sociale

Dr GHANIMI Rajae
Médecin spécialiste en médecine du travail
Écrivaine, chercheuse.

Le confinement est une solution qui a démontré son efficacité dans la lutte contre la propagation des épidémies, mais, elle reste toujours une solution psychologiquement lourde et économiquement très dommageable.
Aujourd’hui tout le monde espère un déconfinement, alors que, pour prendre cette décision, il faut tout d’abord développer une approche de distanciation sociale qui permettra à nos économies de redémarrer en toute sécurité et de se pratiquer dynamiquement pendant encore 18 à 24 mois, le temps probable requis pour les essais cliniques de vaccins et les campagnes de vaccination de masse.


La technologie a bien accompagné l’industrie médicale pendant cette pandémie, en s’appuyant sur l’intelligence artificielle et l’internet des objets (Iot).

La communauté médicale numérique a lancé une multitude de nouveaux outils visant à surveiller la propagation de la maladie et à faciliter un meilleur traitement, et il semble qu’il y ait encore plus à venir. Surtout que les géants de la technologie américains « GAFAM », Google, Facebook, Amazon, Apple et Microsoft, et leurs homologues chinois Alibaba, Baidu, Telcen se sont penchés sur la recherche de solutions technologiques et aussi thérapeutiques via la Data disponible depuis le début de la pandémie. Certains d’entre eux se sont même réunis avec l’Organisation mondiale de la santé pour parler de leur rôle dans la lutte contre la propagation des maladies, ainsi que la désinformation.

Outil de suivi via l’Intelligence Artificielle, et l’apprentissage machine [1]



Pour permettre un meilleur suivi de la propagation ou de la régression de l’épidémie, il faut un algorithme d’IA, basé sur des données fiables incluant l’ensemble des informations nécessaires, notamment : « les dates de détection de la maladie, le nombre de cas exposés, le nombre de cas infectés, le durée d’incubation du virus, l’indice de migration, antécédents familiaux, les antécédents personnels, le lieu, le traitement, l’évolution, les données des tests de dépistage, les tests PCR pratiqués et les guérisons… ». Ces algorithmes seront utile pour suivre la cartographie de l’évolution de la propagation du virus d’une manière très précise, rapide et dynamique. [2]

Ce système de suivi permettrait de décider objectivement quelles sont les régions à déconfiner selon des critères objectifs, afin d’éviter l’effet « deuxième vague ».


Traçage numérique : contact tracing


C’est un outil de surveillance et de maîtrise de la propagation du virus. Grâce à une application sur le téléphone, il serait désormais possible d’avoir une trace de la probabilité de contamination en fonction des endroits visités et des rencontres effectuées, et de partager automatiquement et instantanément des informations sur les risques avec les téléphones des personnes ayant franchi la distance de sécurité (1.5m) chaque jour, afin que leur application puisse mettre à jour leur propre estimation des risques, tout en respectant l’anonymat.


L’objectif de cette technologie n’est pas de suivre les déplacements quotidiens des citoyens, mais plutôt de leur fournir les informations dont ils ont besoin pour minimiser le risque d’être contaminé par le virus.

Grace à cette technique de traçage, avant d’aller dans un lieu public ou de travailler, les utilisateurs seraient en mesure de prédire le risque d’être infecté ou d’infecter d’autres personnes, d’avoir une idée précise sur le risque de contamination, comme ça, vous pourriez choisir de garder vos distances ou d’ajuster l’heure et le lieu de vos sorties en conséquence. [3]

Les Wearables


Les objets connectés [4] , ont été largement utilisé dans le domaine de la santé, surtout pour le suivi des pathologie cardiovasculaire (ECG, suivi de FC..), et en gynécologie (suivi de la période de l’ovulation …). Le système «wearable » pourrait permettre un dépistage précoce des cas suspects covid-19.

Déjà, une start-up de la Medtech Suisse spécialisée dans la fourniture d’équipements médicaux connectés, a donné son accord pour équiper les habitants de la région de Liechtenstein de bracelets biométriques spécifiques , élaborés de façon à pouvoir mesurer la température du corps, le pouls et la fréquence respiratoire, ainsi que le débit sanguin et la variabilité du rythme cardiaque pendant le sommeil. Grace à ces données, il serait possible de détecter en temps réel les nouvelles infections dues au Covid-19. [5]


Le Royaume de Bahreïn a lancé un système informatique de suivi du COVID-19, utilisant des bracelets électroniques de suivi GPS, liés directement à une station de surveillance médicale gouvernementale, une alerte est déclenchée automatiquement lorsqu’un patient infecté par le virus quitte le lieu de l’isolement (domicile ou hôpital), ou si le bracelet perd sa connexion. [6]

Les environnements intelligents


En lien direct avec l’internet des objets (l’IdO), cette technologie permet de voir des espaces physiques comme les entreprises, les bureaux, les usines et même des administrations devenir des espaces intelligents et connectés, ou la majorité des tâches et des postes de travail seront digitalisés, numérisés et totalement connectés. Ceci permettrait de maintenir la distanciation sociale dans ces environnements pourvoyeurs de risques.


L’automatisation des procédés robotiques


Cette technologie est utilisée pour automatiser les structures de travail répétitif et les travaux à risque (stérilisation et nettoyage par ex), afin de libérer des ouvriers des tâches répétitives et de les consacrer à des tâches nécessitant plus d’analyse et d’innovation. La coronaCrise pourrait constituer le point de départ d’un mouvement d’automatisation général qui touchera toutes les industries.

Les caméras thermiques


Avant d’envisager un déconfinement, il faut renforcer le contrôle d’accès au niveau des lieux ouverts au public, tels que les centres commerciaux, les transports en commun, les gares et même les usines, les caméras thermiques sont une solution de triage efficace pour détecter la fièvre qui en est l’un des principaux symptômes de l’infection Covid-19.

Ce type de caméra est capable de détecter la température corporelle d’un individu en temps réel à un niveau de précision de 0.5°C, permettant d’identifier une personne ayant de la fièvre sans exposer un agent qui peut se tenir à plusieurs mètres des personnes contrôlées et ainsi travailler en toute sécurité.

Les caméras thermiques peuvent déclencher automatiquement des
alertes, qu’elles soient visuelles ou sonores dès que le seuil de température d’alerte est atteint ou dépassé par une personne. [7]

Le traitement du langage


Le NLP, cette technologie, qui permet aux machines de comprendre le langage humain, a tout particulièrement changé la façon dont les humains interagissent avec les machines, sera dans l’avenir, un atout efficace dans la prévention des maladies infectieuse, dont la Covid-19, à travers l’utilisation des commandes vocales dans les espaces à usage public (ascenseurs, robinets, toilettes, portes…).

La pandémie du Covid-19 impose et imposera ses règles dans l’avenir, notre mode de vie doit changer totalement. Désormais, il faut apprendre à maintenir la distanciation sociale après le déconfinement, il faut innover en matière technologique, faire preuve d’une très grande agilité et de beaucoup de rapidité.

Par contre, il faudra aussi anticiper les perturbations causées par cette transition technologique rapide, qui pourrait faire diverger les efforts que nous consentons tous pour lutter contre cette crise sanitaire.

En fait, rien n’est simple aujourd’hui, les problèmes d’éthique, de sécurité, de protection de la vie privée et des informations à caractère personnel liés aux technologies et à leur mise en œuvre semblent plus présents que jamais dans nos débats quotidiens. Il faut avant tout, informer, expliquer, vulgariser, encadrer juridiquement l’ensemble de ses solutions Tech, afin de rassurer le citoyen et de gagner son adhésion.


Dr GHANIMI Rajae
Médecin spécialiste en médecine du travail
Ecrivaine, chercheuse.

1. Real-time big data report on the epidemic (in Chinese) 2020. Available online:
https://voice.baidu.com/act/newpneumonia/newpneumonia/?from=osari_aladin_top1

2. Zifeng Yang et al . , Modified SEIR and AI prediction of the epidemics trend of COVID-19 in China under public health interventionsJ
Thorac Dis. 2020 Mar; 12(3): 165–174.

3. “Help speed up contact tracing with TraceTo-gether,”Singapore Government Blog, March 2020.[Online]. Available : https://www.gov.sg/article/help-speed-up-contact-tracing-with-tracetogether

4. “COVID Watch,” https://covid-watch.org/, 2020

5. https://www.swiss-medtech.ch/

6. https://apps.bahrain.bh

7. IK Lee, CC Wang, MC Lin ; ‏ Effective strategies to prevent coronavirus disease-2019 (COVID-19) outbreak in hospital‏journalofhospitalinfection.com‏, March 03, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *